HUILES ESSENTIELLES

Huile essentielle


On appelle huile essentielle (ou parfois essence végétale) le liquide concentré et hydrophobe des composés aromatiques volatiles d'une plante. Il est obtenu par distillation ou extraction chimique par solvants (eau, alcool,etc.). Contrairement à ce que suppose la dénomination, ces extraits ne sont pas forcément huileux.

C'est un mélange de molécules variées, comprenant en particulier des terpènes (hydrates de carbone non aromatiques) et des composés oxygénés (alcools, aldéhydes, cétones).

L'obtention des huiles essentielles (HE) se fait soit par entrainement de la vapeur d'eau dans une opération de distillation, soit par expression (zestes) et dans ce cas il s'agira d'une essence. La quantité d'HE contenue dans les plantes est toujours faible, parfois très faible, voire infime. Ceci explique le coût élevé des HE, il est lié à la rareté et non au procédé d'extraction qui reste le même pour la plupart des plantes. Il faut parfois plusieurs tonnes de plantes pour obtenir un litre d'huile essentielle. Il existe différents procédés d'extraction (souvent chimiques) mais, pour l'aromathérapie, seuls quelques-uns assurent une bonne qualité finale.

Précautions

Certaines huiles sont dermocaustiques, comme l'origan. Par conséquent, il faut agir avec précaution extrême et respecter ces quelques règles de base :

  • Ne jamais appliquer une huile essentielle sur les muqueuses.
  • Le plus souvent, l'huile essentielle doit être très fortement diluée dans de l'huile végétale ; mettre une huile essentielle pure sur la peau peut être très dangereux ; sauf indication, ne pas dépasser une concentration de plus de 5%.
  • Certaines huiles essentielles peuvent être irritantes, voire allergènes.
  • Évitez l'exposition au soleil après application d'une huile essentielle : certaines sont photosensibles.

Ne pas croire à tort que huile essentielle signifie essentiel au sens de indispensable.

 

Sur la peau

On choisit l'huile végétale support en fonction de ses qualités de pénétration, selon que l'on vise le derme ou la circulation systémique par exemple, et selon ses qualités intrinsèques.

Parmi les huiles support courantes on trouve l'huile de pépins de raisin et l'huile d'amande douce, mais également l'huile de noisette, l'huile de macadamia. L'huile de tournesol de bonne qualité est une très bonne huile pour le corps.

Quelques huiles essentielles selon son type de peau :

  • peau normale : lavande, géranium
  • peau grasse : tea tree, lavande, genévrier, cyprès, bergamote, citron, pamplemousse
  • peau sèche : rose, palmarosa, bois de santal, géranium, camomille, néroli,
  • peau mixte : lavande, citron
  • peau sensible : camomille, rose
  • peau mature : rose, encens, néroli, palmarosa, géranium




Les huiles essentielles dans les cosmétiques

L'aromathérapie, c'est l'utilisation des huiles essentielles pour se soigner. C'est un mot qui sonne bien et qui est à la mode. Il ne faut donc pas s'étonner de le retrouver sur les emballages de certains cosmétiques. Il suffit de mettre 0,0001% d'huile essentielle dans une crème, ensuite on marque « aroma » sur le flacon et on la vend avec un bon bénéfice. En cosmétologie aromatique, on utilise entre 1% (contour des yeux) et 3% d'HE.